Babylone, Ninive, Uruk… Les bibliothèques mésopotamiennes

De nouvelles pages sur les sites mésopotamiens et leurs bibliothèques sont accessibles en ligne sur l’Atlas NimRoD (http://nimrod.huma-num.fr).

De nombreuses bibliothèques furent retrouvées dans différentes villes mésopotamiennes. Constituées de textes littéraires, religieux, mathématiques ou encore sur la pratique de la divination et de l’exorcisme, elles étaient parfois déplacées d’une ville à l’autre.

Époque séleucide (fin du 1er millénaire av. J.-C.), copie d’un original plus ancien Warka, ancienne Uruk, Basse Mésopotamie (Iraq). Table de valeurs réciproques. Acquisition, 1918. (Louvre – AO6456)

Responsable scientifique: Ph. Clancier


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search